Agenda

Quatre étudiants du programme Sciences humaines ont participé à la Simulation francophone des Nations Unies

Créé en 2014, cet événement s’adresse aux étudiants passionnés de relations internationales, de droits de l’homme et de gouvernance mondiale. Il permet aux participants de s’initier aux rouages diplomatiques et au vocabulaire thématique de l’ONU puis de vivre une expérience onusienne en prenant part à une simulation très réaliste. Les étudiants participants représentent un pays et doivent défendre le point de vue de ce pays sur les enjeux débattus. Ils ont alors l’occasion de développer leurs compétences langagières, leur sens de l’organisation, de la négociation et de l’initiative. La simulation organisée par les étudiants provenant de plusieurs facultés faisant partie du comité exécutif de la SiFNUUL avait cette année comme thématique spécifique le contrôle international des drogues.

Pour Cendrine, Mathilde, Charles et Jérémi, participer à l’activité aura permis d’appliquer des connaissances acquises dans leur programme d’études, de bénéficier d’une expérience très formatrice et surtout d’accroître leurs perspectives pour la poursuite de leurs études et la préparation de leur carrière professionnelle.

« J’ai adoré mon expérience en tant que déléguée de la Norvège à la Simulation francophone des Nations Unies. C’était un événement diplomatique incroyable qui m’a permis de bien comprendre les rouages de l’ONU et de mieux saisir les enjeux en lien avec la gestion des drogues sur la scène internationale » a témoigné Mathilde Lévesque, étudiante de collégial 2 en Sciences humaines. Cette année, le comité organisateur de la simulation comptait une diplômée du programme Sciences humaines matanais, Stéfanie Sirois, qui poursuit actuellement ses études universitaires à l’Université Laval en Affaires publiques et relations internationales.

Source:
Service des communications – Cégep de Matane

Les partenaires du Portail