Agenda

Le Cégep de Matane salue la suspension du règlement modifiant le PEQ

«Je salue la suspension du règlement modifiant le Programme Expérience Québec (PEQ). Quelle belle nouvelle pour nos récents diplômés, nos étudiants, l’ensemble de notre communauté collégiale et toute La Matanie ! » a mentionné le directeur général du Cégep de Matane, monsieur Pierre Bédard, au terme d’une longue semaine au cours de laquelle la Ville de Matane et tous les acteurs socioéconomiques du milieu matanais ont dénoncé, de concert avec le cégep, les modifications annoncées au PEQ et leurs importants impacts sur le cégep et la région.


Rappelons que le Cégep de Matane est situé dans une région dont le bassin démographique est en constante diminution. La population locale ne suffit pas à combler toutes les places disponibles dans ses programmes. Pour maintenir une offre de formation à la population du milieu et répondre aux besoins du marché du travail – local, régional et provincial - le cégep recrute des étudiants ailleurs au Québec et à l’international. Si le cégep n’appliquait pas de stratégie de recrutement à l’extérieur de La Matanie, il ne pourrait pas maintenir tous ses programmes d’études et une offre de formation intéressante pour la population qu’il dessert.


Le Cégep de Matane accueille actuellement près de 700 étudiants, dont 20 % de La Matanie, 35 % des autres régions du Québec et 45 % en provenance de l’étranger. Il s’agit de l’un des plus importants contingents d’étudiants internationaux du réseau collégial public québécois. Les étudiants provenant de l’extérieur de la région dépensent environ 9 M$ annuellement en Matanie (logement, nourriture, sorties culturelles et autres, vêtements, etc.). Il s’agit d’un aspect intéressant pour les gens d’affaires. Mais l’impact de leur présence est positif à de nombreux autres égards tellement importants pour notre collectivité.


Les étudiants internationaux et québécois d’autres régions sont des candidats intéressants à courtiser pour s’établir dans un coin de pays en baisse démographique. L’arrivée de jeunes d’autres horizons contribue à dynamiser le milieu aux plans culturel, sportif, social et économique. Ils répondent à des besoins locaux criants en main-d’œuvre. Ils occupent des emplois à temps partiel pendant leurs études. À l’obtention de leur diplôme, un certain nombre d’entre eux choisissent de s’établir en région, occupent des emplois bien rémunérés, fondent une famille et contribuent à la revitalisation de leur milieu d’adoption. Ils rajeunissent une population vieillissante, enlèvent de la pression sur le système de santé et contribuent au maintien du tissu social.

« Il faut le répéter et le rappeler. Si elles demeurent, les modifications proposées par le gouvernement du Québec au Programme expérience Québec (PEQ) du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) du Québec auront des impacts importants au Cégep de Matane et en Matanie. C’est pourquoi il me fera plaisir de collaborer avec la Fédération des cégeps et le gouvernement à trouver des solutions novatrices et porteuses pour les régions et l’ensemble de la société québécoise » a mentionné le directeur général de l’établissement collégial matanais, monsieur Pierre Bédard.

Source:
Service des communications – Cégep de Matane


Agenda


Décembre
Avril

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4


50e anniversaire des cégeps

Nouvelles récentes

Infolettre



Les partenaires du Portail