Nouvelles

Entente de partenariat entre le C2T3 et l’UQTR : mettre à profit le savoir scientifique et technique pour développer des systèmes de télécommunications



M. Frédéric Domingue, directeur du laboratoire des microsystèmes et télécommunications (LMST) de l'UQTR, M. Tayeb Medjeldi, directeur général du C2T3, M. Jean-Claude Morissette directeur technique du C2T3 et M. Adel Omar Dahmane, directeur du Département de génie électrique et génie informatique de l'UQTR

8 juillet 2013 - Le Centre collégial de transfert de technologie en télécommunications (C2T3), affilié au Cégep de Trois-Rivières, et l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ont signé une convention de coopération d’une durée de trois ans dans le but ultime de munir la Mauricie et le Centre-du-Québec d’un pôle d’excellence en télécommunications sans fil au service des entreprises et de la population.

Avec des besoins en télécommunication sans fil de plus en plus croissants, il devient primordial, pour la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, de développer ce pôle d’excellence. Pour y parvenir, le Cégep de Trois-Rivières et l’UQTR misent sur la complémentarité exceptionnelle en termes d’infrastructures et d’expertise en recherche et développement (R&D) entre le C2T3 et le Laboratoire des microsystèmes et télécommunications (LMST) du Département de génie électrique et génie informatique de l’UQTR.

Pour arriver à leurs fins, les deux institutions s’engagent à échanger du personnel académique, scientifique et technique, à accueillir des stagiaires, à partager les démarches de financement et à réaliser des projets de R&D conjoints au service des entreprises et autres institutions publiques et privées.

« Les travaux de recherche du LMST traitent de notions fondamentales et appliquées. Les projets avec nos partenaires industriels sont généralement développés dans une perspective à moyen et long terme où la composante recherche est prédominante. Les projets développés par le C2T3 avec leurs partenaires industriels ont quant à eux une visée à court ou moyen terme où la composante développement est prédominante. En nous associant, nous mettons nos efforts, nos expertises et nos infrastructures respectives en commun au service des entreprises pour les accompagner dans leurs procédures d’innovation et d’amélioration de productivité, le tout en leur procurant du soutien technique et en développant pour eux des projets de R&D relativement aux technologies de l’information et de télécommunications sans fil », résume Monsieur Adel Omar Dahmane, professeur et directeur du Département de génie électrique et génie informatique de l’UQTR.

« Les retombées académiques de cette entente se feront à même la réalisation des différents projets. Les étudiants du Cégep et de l’Université seront confrontés à des défis techniques appliqués et fondamentaux durant leurs travaux. Le mélange des expertises leur offrira une expérience d’apprentissage des plus enrichissantes », souligne M. Tayeb Medjeldi, directeur général du C2T3.

Un partenariat déjà bien enclenché
Depuis déjà quelques mois, plusieurs initiatives de collaboration entre le C2T3 et le LMST ont été entreprises. Un accès régulier des étudiants du professeur Frédéric Domingue, directeur du LMST, aux installations du C2T3 a lieu depuis plus de trois mois. Une demande de subvention conjointe au Programme de collaboration universités – collèges 2013-2014 a été déposée au Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie. Une codirection des
travaux de recherche d’un étudiant à la maitrise de l’UQTR par M. Medjeldi et M. Dahmane a été entreprise. De plus, des conférences scientifiques conjointes C2T3-LMST sont prévues dès septembre 2013 où des entreprises et institutions locales seront invitées.

Une fois arrivée à terme, la convention de coopération sera renouvelée automatiquement pour la même durée si les deux parties sont satisfaites des retombées.

À propos du C2T3
Le Centre collégial de transfert de technologie en télécommunications (C2T3) est l’un des trois centres collégiaux de transfert technologique (CCTT) attaché au Cégep de Trois-Rivières. Sa mission est de soutenir le développement technologique des entreprises de tous les secteurs industriels ayant besoin de supports spécialisés en télécommunication, notamment par une assistance technique, le développement de projets de recherche appliquée, le transfert technologique et une formation à la demande. Pour ce faire, le C2T3 peut compter sur une équipe d’experts formée de docteurs, d’ingénieurs, de techniciens, de formateurs et de gestionnaires de projets.

À propos de l’UQTR
Le LMST du Département de génie électrique et génie informatique de l’École d’Ingénierie de l’UQTR élabore et propose des solutions innovantes pour le développement et le déploiement de capteurs sans fil et réseaux de capteurs, en plus de démontrer la faisabilité des solutions proposées, de favoriser les échanges et collaborations avec des unités de recherche tant industrielles qu’universitaires, de promouvoir la recherche et, enfin, de former du personnel hautement qualifié dans les domaines des microsystèmes et télécommunications.

Crédit photo : Daniel Jalbert

 



Les partenaires du Portail