Nouvelles

La FNEEQ-CSN appelle le MEES à faire preuve de transparence


MONTRÉAL, le 16 avril 2020 /CNW Telbec/ - La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) s'inquiète de la confusion dans laquelle le milieu des cégeps est plongé alors que le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur a exigé, en catimini, la production de listes téléphoniques des enseignantes et des enseignants, de même que des étudiantes et des étudiants des 2e et 3e année, d'une demi-douzaine de programmes techniques dans le but de combler les besoins du réseau de la santé et des services sociaux.

« Précisons d'abord que plusieurs enseignant-es travaillent déjà pour le réseau de la santé et des services sociaux. Depuis plus de deux semaines, les enseignantes et les enseignants mettent tous leurs efforts afin de terminer, dans des conditions particulièrement difficiles, la formation des étudiantes et des étudiants et parmi ceux-ci, toutes celles et ceux qui seront appelés à garnir les rangs du réseau de la santé dans quelques semaines. En ce sens, le message lancé aujourd'hui par le MEES nous semble contradictoire alors que l'Enseignement supérieur fait partie de la liste des services essentiels depuis le 22 mars, » précise Caroline Quesnel présidente de la FNEEQ-CSN.

La FNEEQ-CSN estime que dans une telle période de crise, la transparence et le dialogue doivent être au coeur des décisions cruciales pour la santé et la sécurité des Québécoises et des Québécois. Les enseignantes et les enseignants sont prêts à collaborer, mais encore doivent-ils être impliqués dans l'élaboration et la mise en oeuvre des solutions. Dans les cégeps, les départements sont au coeur de l'organisation du travail et toute la société gagnerait à ce que ces derniers soient impliqués.

Pour la FNEEQ-CSN, le redéploiement des enseignantes et des enseignants dans le réseau de la santé doit d'abord être fait sur une base volontaire.  Le cas échéant, il est impératif de prévoir des formations et des orientations dans les milieux où elles et ils seront transférés. Finalement, il importe que le Gouvernement assure la santé et la sécurité de nos membres en fournissant les équipements de protection individuels nécessaires.

À propos :
Fondée en 1969, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec-CSN regroupe quelque 35 000 membres dans 46 cégeps, 41 établissements privés et 13 syndicats d'université. Elle est l'organisation syndicale la plus représentative de l'enseignement supérieur au Québec. La fédération est l'une des huit fédérations affiliées à la Confédération des syndicats nationaux.

Pour de plus amples renseignements sur la FNEEQ-CSN, visitez http://fneeq.qc.ca et suivez-nous sur Facebook et Twitter.

SOURCE Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN)
Renseignements : Sonia Beauchamp, conseillère à l'information, Sonia.beauchamp@csn.qc.ca, Cellulaire : 514 971-0767



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail