Nouvelles

Le directeur général du CTRI, monsieur Ahcène Bourihane, passe le flambeau


Rouyn-Noranda, le 24 juillet 2013 – C’est avec le sentiment du devoir accompli que M. Ahcène Bourihane, directeur général du Centre technologique des résidus industriels (CTRI), annonce qu’il passera le flambeau à un successeur le 12 septembre 2013.

« M. Roland Sinclair, président du CA du CTRI, a annoncé mon arrivée en mars 2008 dans un centre qui ne comptait que quatre employés, dont trois chercheurs formés en foresterie, un laboratoire partagé avec l’UQAT et un seul équipement d’analyses chimiques. » Après avoir œuvré cinq ans et demi à la tête de cette organisation, M. Bourihane ajoute qu’il a aimé la région et a été passionné par son travail au CTRI. Il quitte en laissant un organisme sain et il considère son bilan somme toute positif.

En effet, le mandat du CTRI a été renouvelé sans condition par le gouvernement du Québec pour une période de cinq ans. Il compte aujourd’hui sur une trentaine de postes à temps complet ainsi que sur plusieurs stagiaires. L’ensemble des projets de recherche, répartis sur plusieurs années, dépasse les 13 M$. Le Centre peut aujourd’hui s’enorgueillir d’un parc d’équipements de plusieurs millions de dollars auxquels s’ajoute une usine semi-industrielle (4,5 M$) ainsi que d’un agrandissement de 14,3 M$ avec des coûts de fonctionnement de ces infrastructures assurés pour trois ans (1 M$).

Enfin, le CTRI, jouissant d’une reconnaissance partout au Québec dans sa mission de recherche sur les résidus agroalimentaires, forestiers et miniers, a réussi à élargir ses horizons avec des partenariats intéressants à l’extérieur de la région. D’ailleurs, lors de sa deuxième visite en Abitibi-Témiscamingue, la présidente du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), le plus grand programme de financement de recherche au Canada, déclarait que le CTRI est un leader dans son domaine parmi les collèges canadiens. La coordonnatrice du Réseau Transtech a abondé dans le même sens, en considérant les réalisations du Centre comme exceptionnelles. Avec la mise en place de l’ensemble des outils, il reste encore de nombreux défis que l’équipe en place saura certainement relever en amenant le CTRI plus loin.

Selon M. Bourihane, le CTRI devra à l’avenir rejoindre plus d’entreprises, améliorer sa capacité en aides techniques et recruter du personnel spécialisé orienté davantage vers les besoins industriels. Le Centre dispose de toutes les installations et ressources pour atteindre ces objectifs.

« Je suis heureux du travail accompli et remercie le personnel du Centre, le président du conseil d’administration, M. Sinclair pour son support constant, M. Daniel Marcotte, directeur général du Cégep et vice-président pour sa collaboration soutenue ainsi que tous les membres de notre conseil d’administration. Un merci tout particulier à M. Jacques Laperrière de Développement économique Canada (DÉC) et à tous nos autres partenaires et groupes qui ont apporté leurs appuis au CTRI. »

 

- 30 -


Source : Pour informations :
Annic Frigon Ahcène Bourihane
Agente de secrétariat Directeur général du CTRI
Téléphone : 819 762-0931, poste 1120 Téléphone : 819 762-0931, poste 1240
 

Source : Centre technologique des résidus industriels (CTRI)


 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail