Nouvelles

Cégep de Victoriaville - Les CCTT maintenant unifiés sous la direction de la formation continue et de la recherche afin de mieux répondre aux besoins des entreprises

 

Victoriaville, le 3 février 2016- Le Cégep de Victoriaville annonce une nouvelle structure de l’équipe de direction, une initiative visant à favoriser la synergie et de mieux répondre aux besoins des entreprises du Centre-du-Québec. Ainsi, les trois centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) du Cégep, le Centre d’innovation sociale en agriculture (CISA), le Centre d’expertise et de transfert en agriculture biologique (CETAB+) de même que EQMBO-Entreprises sont maintenant unifiés sous la direction de la formation continue et de la recherche.

Pour le directeur général de l’établissement, M. Paul Thériault, cette nouvelle structure présente de nombreux avantages. En plus de favoriser le travail en collégialité, le regroupement de la recherche et de la formation continue facilitera la transférabilité des résultats de recherche dans les entreprises et leur intégration dans la formation. « Je souhaite également que la synergie entre la formation continue et les centres de recherche permette le développement de programmes novateurs provenant de l’expertise des CCTT et de nombreux projets de coopération à l’international », a ajouté M. Thériault.

M. Patrick Bérubé, directeur de la formation continue et de la recherche au Cégep de Victoriaville

La formation continue et les CCTT constituent des vecteurs de développement stratégique du Cégep et ils contribuent au rayonnement ainsi qu’à la santé financière de ce dernier. Les retombées des succès scientifiques et commerciaux des centres de recherche ont permis, au fil des années, d’attirer de nouveaux élèves, clients et projets qui assurent la pérennité du Cégep et le positionnent comme un acteur incontournable dans sa ville, sa région, voire même à l’échelle nationale ou internationale. «Le Cégep de Victoriaville est l’unique cégep du Centre-du-Québec à posséder des centres collégiaux de transfert de technologie. Cette expertise, tant dans le domaine du meuble et du bois ouvré, qu’en agriculture biologique, viendra bonifier la qualité du service aux entreprises, qui connaît une croissance fulgurante», a souligné M. Patrick Bérubé, directeur de la formation continue et de la recherche au Cégep de Victoriaville. 

Les entreprises de la région expriment des besoins de plus en plus pointus et elles veulent constamment améliorer leur productivité. Puisque l’environnement dans lesquelles ces dernières évoluent se complexifie grandement, les solutions issues de la recherche appliquée deviennent essentielles afin de garder un haut niveau de compétitivité.

«Doté de laboratoires équipés à la fine pointe de la technologie et s’appuyant sur l’expertise d’employés chevronnés tant à la formation continue que dans les trois CCTT, le Cégep de Victoriaville est parmi les collèges les mieux positionnés pour offrir du transfert technologique et de la formation », de conclure M. Bérubé.

-30-

Source :

Mélissa Gosselin, conseillère en communication T : 819 758-6401, poste 2408

Tél. : 819 758-6401 poste 2408 |gosselin.melissa@cegepvicto.ca

 



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail