Nouvelles

Les CCTT du Saguenay-Lac-Saint-Jean : acteurs incontournables du développement régional

De gauche à droite : Ken Doyle, directeur général de Tech-Accès Canada, Marie-Josée Lavoie, directrice aux relations externes de Tech-Accès Canada, Patrick Girard, directeur général d'Agrinova, Josée Ouellet, directrice générale du Collège d'Alma, R. Mathieu Vigneault, président-directeur général du Réseau Trans-tech, Richard Wieland, directeur de la recherche en productions végétales d’Agrinova.

Saguenay-Lac-Saint-Jean, le 30 août 2017 – Le président-directeur général du Réseau Trans-tech (RTT – reseautranstech), R. Mathieu Vigneault, accompagné de Monsieur Ken Doyle, directeur général de Tech- Accès Canada, réalise cette semaine une tournée des centres collégiaux de transfert de technologie et de pratiques sociales novatrices (CCTT) situés au Saguenay-Lac-Saint-Jean ; des acteurs majeurs pour le développement socioéconomique de la région. « Les CCTT ainsi que les cégeps auxquels ils sont rattachés sont des acteurs incontournables de l’enseignement supérieur dans la région. À une époque où nos PME font face à une concurrence mondiale dans une économie dite du savoir, l’accès à de la recherche et de la technologie de pointe et à une main-d’œuvre hautement qualifiée représente le point de bascule entre croissance et déclin pour une entreprise. » souligne d’entrée de jeu M. Vigneault. Messieurs Vigneault et Doyle visiteront Agrinova, le Centre de géomatique du Québec (CGQ) et Écobes – Recherche et Transfert, trois des quatre CCTT de la région. Le Centre de production automatisée (CPA) du Cégep de Jonquière avait quant à lui reçu M. Vigneault plus tôt cet été.

Porte d’entrée de l’innovation depuis maintenant 25 ans, le modèle des CCTT a grandement inspiré Tech- Accès Canada. « Prendre part à la Tournée des régions est un privilège qui se veut une expérience enrichissante pour le développement de notre organisation. La visite de ces centres nous permettra de poursuivre le développement de notre offre auprès des entreprises du Canada qui souhaitent surmonter leurs défis en matière d’innovation. » affirme M. Doyle.

Un bassin d’experts dédiés à l’innovation au Québec
Agrinova associé au Collège d’Alma, le Centre de géomatique du Québec (CGQ) du Cégep de Chicoutimi et Écobes — Recherche et Transfert affilié au Cégep de Jonquière sont trois des quatre CCTT membres du Réseau Trans-tech qui représentent des acteurs stratégiques importants pour les entreprises et organisations du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Incubateurs d’innovation, ces trois CCTT embauchent ensemble annuellement plus de 60 chercheurs hautement qualifiés, réalisent de nombreux projets en collaboration avec les PME et représentent aussi une porte d’entrée vers 46 autres CCTT membres du Réseau Trans-tech aussi spécialisés dans d’autres domaines d’intérêts pour les entreprises. Outre les services de recherche appliquée, d’aide technique et de formation offerts, la valeur ajoutée des CCTT se situe dans une connaissance fine des enjeux des milieux où ils sont implantés, dans une capacité d’intervention rapide et simplifiée pour la PME et, à titre d’organisations parapubliques, dans une indépendance permettant de placer les intérêts de la PME partenaire au centre de ses préoccupations.

Agrinova
Toujours à l’écoute des besoins des entreprises agricoles en matière de recherche et innovation, les professionnels d’Agrinova développent des projets à valeur ajoutée en favorisant l’approche collaborative. Annuellement, Agrinova contribue au développement de pratiques innovantes en collaboration avec plus de 150 entreprises et organisations sur plus de 100 projets.

Centre de géomatique du Québec (CGQ)
Spécialiste de la géomatique, l’équipe du CGQ a mené de nombreuses activités de recherche appliquée, d’aide technique et de formation au courant de la dernière année. Les projets réalisés sont nombreux passant du développement d’un procédé novateur pour l’évaluation volumétrique de carrières ou sablières par

corrélation tridimensionnelle au développement d’un système automatisé d’acquisition et de traitement d’images multispectrales embarqué sur un drone, dans un contexte d’agriculture de précision.

Écobes — Recherche et Transfert
L’un des 6 centres collégiaux de transfert de technologie et de pratiques sociales novatrices (CCTT-PSN), Écobes fait progresser continuellement le Québec en améliorant la situation des jeunes et des personnes les plus vulnérables en plus d’aider les partenaires à voir toujours plus loin. L’équipe d’Écobes réalise des travaux de recherche appliquée sur des problématiques sociales liées à l’éducation et à la santé, soutient les milieux utilisateurs afin d’optimiser leur influence mobilisatrice au regard du développement social et assure la charge de projet du Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS).

La Tournée des régions
Dans la foulée des activités entourant le 25e anniversaire du Réseau Trans-tech, M. Vigneault visitera d’ici décembre 2017 les 49 CCTT afin de prendre le pouls des régions, de faire ressortir l’impact majeur de ces centres pour l’économie locale et de promouvoir l’approche Synchrone, le mode d’intervention et d’accompagnement du Réseau Trans-tech et des CCTT. « Il s’agit d’une grande innovation en soi, conclut
M. Vigneault, et un magnifique cadeau de 25e anniversaire que nous partageons avec les PME et organisations du Québec. Synchrone permet d’accompagner les partenaires “de l’idée au marché”, et propose des experts à toutes les étapes des projets de recherche favorisant davantage le succès des PME d’ici. » C’est donc dans le cadre de cette Tournée que M. Vigneault s’est arrêté au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

À propos de Réseau Trans-tech et de l’approche Synchrone
Formés dans de nouveaux domaines d’intervention tels que la propriété intellectuelle, les objets connectés, l’intelligence artificielle, la robotique, l’usine 4.0, le design thinking, et l’espace infonuagique, les quelque 1 300 experts du Réseau Trans-tech composent le plus vaste bassin d’experts dédiés à l’innovation au Québec et soutiennent les PME et organisations québécoises dans leurs projets de développement. Le Réseau Trans- tech et les 49 CCTT sont des leviers de développement socio-économique pour l’ensemble du Québec, et ce, depuis de nombreuses années. Ces experts de l’innovation technologique et sociale travaillent annuellement avec plus de 4 000 entreprises et organisations et réalisent plus de 8 000 projets annuellement.

– 30 –

Pour information et entrevues : Stéphanie Doyon
sdoyon@reseautranstech.qc.ca 418 653-6763, poste 103


Les CCTT et le Réseau Trans-tech

FICHE TECHNIQUE


Les 49 CCTT sont répartis sur l’ensemble du territoire québécois, tant dans les grands centres que dans les régions.
 Chaque CCTT relève d’un cégep ou d’un collège.
 Chaque CCTT réalise des activités de recherche appliquée, d’aide technique, de formation et d’information et se spécialise dans un domaine spécifique allant des technologies manufacturières avancées à l’intégration des immigrants en passant par l’agriculture, l’aérospatiale, la chimie, les biotechnologies, l’écocitoyenneté, les matériaux avancés, le maritime et une multitude d’autres domaines associés aux grands enjeux de la société québécoise.
 Il s’agit d’un réseau de 1 300 experts de l’innovation technologique et sociale au service des entreprises, particulièrement des PME, mais aussi des organisations que sont les municipalités, les organismes à but non lucratif, les commissions scolaires, etc.

Impact économique des CCTT
 Les CCTT contribuent directement, de façon importante et mesurable, au développement économique et social du Québec par l’accroissement de la productivité et de la compétitivité par l’innovation des entreprises et des organismes ainsi que par une participation active au développement d’une main-d’œuvre québécoise hautement qualifiée plus créative et plus entreprenante.
 Ainsi, ils participent à dynamiser l’ensemble du territoire québécois et contribuent à ce que les collèges offrent une formation riche et actualisée.

Rôle du Réseau Trans-tech
 Quant au Réseau Trans-tech, il a comme objectif de concerter l’action des CCTT, de faciliter l’accès à leurs services pour les entreprises et les organismes ainsi que de soutenir les collaborations entre les CCTT et les autres acteurs de l’innovation que sont les organismes régionaux de développement, les centres de recherche publics ou privés, les universités, les ministères, etc.

Synchrone
Les quelque 1 300 experts en recherche et en technologie des 49 centres collégiaux de transfert de technologie et de pratiques sociales novatrices (CCTT) membres du Réseau Trans-tech offriront un accompagnement plus complet aux milliers d’entreprises québécoises et internationales avec lesquelles ils font affaire chaque année afin de :
 Augmenter leurs  capacités d’innovation
 Diminuer le temps d’intégration de nouvelles pratiques ou d’entrée sur les marchés
 Augmenter leur productivité et leur compétitivité
 Surtout, assurer leur succès à chaque étape de réalisation de leurs projets d’innovation

Pour  complément d’information
 Étude de KPMG « La contribution économique des cégeps et des centres collégiaux de transfert de Technologie » KPMG : http://reseautranstech.qc.ca/info/wp-content/uploads/2012/01/KPMG- SECOR-sommaire-CCTT-4-pages.pdf

Agrinova associé au Collège d’Alma
• Afin de stimuler l’innovation, Agrinova, centre collégial de transfert de technologie, accompagne les entreprises agricoles et les collectivités en promouvant des solutions novatrices par le transfert des connaissances, l’aide technique et la recherche appliquée.

• Site Internet :  http://www.agrinova.qc.ca/

Centre de géomatique du Québec (CGQ) affilié au Cégep de Chicoutimi
 Le CGQ dispose d’une équipe multidisciplinaire ayant pour mandat d’aider les organismes et les entreprises publiques et privées dans le processus de géomatisation de leurs activités. La mission du CGQ est de servir de levier à l'innovation et à la performance chez ses clients par l'utilisation et le développement de la géomatique.
 Site Internet :  http://www.cgq.qc.ca/fr/

Écobes - Recherche et Transfert affilié au Cégep de Jonquière
 La mission d’Écobes se divise en trois parties distinctes : réaliser des travaux de recherche appliquée sur des problématiques sociales liées à l’éducation et à la santé, soutenir les milieux utilisateurs afin d’optimiser leur influence mobilisatrice au regard du développement social et assurer la charge de projet du Conseil régional de prévention de l'abandon scolaire (CRÉPAS).
 Site  Internet  : http://ecobes.cegepjonquiere.ca/

Centre de production automatisée (CPA) affilié au Cégep de Jonquière
 Le Centre de production automatisée est une équipe de spécialistes, d’ingénieurs et de techniciens qui œuvre, de façon complémentaire, dans des domaines rattachés au processus d’automatisation.
 Site  Internet  : http://www.solutioncpa.com/page.asp?rubrique=lecpa


– 30 –

Source : Réseau  Trans-tech (reseautranstech)
Pour information et entrevues : Stéphanie Doyon
sdoyon@reseautranstech.qc.ca |  418 653-6763, poste  103

Source : Réseau Trans-tech (reseautranstech)


 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail