Nouvelles

SPGQ - Triste journée pour le personnel professionnel des collèges - Baisse de salaire pour 70 % des catégories d'emploi



 

QUÉBEC, le 1er avril 2019 - Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) dénonce la dévalorisation salariale, dès le 2 avril 2019, qui touchera de plein fouet 70 % des catégories d'emploi des quelque 800 personnes professionnelles qu'il représente au sein des collèges. Cette dépréciation salariale survient dans un contexte de complexification des responsabilités, de besoins accrus de service de la part des étudiants et de charge de travail sans cesse grandissante.

« Cette situation -- découlant de l'intégration de la relativité salariale à la nouvelle structure salariale en date du 2 avril 2019 -- risque d'aggraver les difficultés d'attraction et de rétention déjà constatées par la Fédération des cégeps, l'Association des cadres des collèges du Québec et le SPGQ. Le fossé salarial entre les collèges et d'autres secteurs publics se creusera davantage. Malheureusement, la qualité des services offerts aux étudiants risque d'écoper avec les départs qui pourraient advenir chez les professionnelles brimées par cette situation », déplore Richard Perron, président du SPGQ.

Le Secrétariat du Conseil du trésor (SCT) a imposé au front commun la négociation de la relativité salariale lors de la convention collective 2015-2020. Les professionnelles du collégial ont été lourdement pénalisées par cet exercice. Par exemple, une conseillère ou un conseiller en formation scolaire verra le maximum de son échelle salariale réduite de 5 526 $ par an, tandis qu'une ou un bibliothécaire perdra 1 902 $ par an.

La baisse des échelles salariales au 2 avril 2019 est inadmissible, car il a été démontré que les personnes professionnelles du réseau collégial sont majoritairement des femmes et qu'elles sont discriminées par rapport aux autres personnes professionnelles travaillant dans des secteurs composés majoritairement d'hommes. 

« Nos membres des collèges ont décidé de faire bande à part du front commun, ce qui a permis des avancées lors de la signature de la convention collective en septembre 2017. La négociation de trois lettres d'entente nous a permis de créer une tribune pour discuter des enjeux qui touchent spécifiquement l'ensemble des personnes professionnelles du collégial comme l'attraction-rétention, la reconnaissance et l'évaluation des emplois dans un contexte d'enseignement supérieur. Ces trois lettres découlent d'une mobilisation des membres des collèges du SPGQ qui ont fait la grève lors de la rentrée 2016 », conclut Richard Perron.

Le SPGQ, qui représente uniquement les intérêts des personnes professionnelles, met tout en œuvre pour défendre ses membres touchés par cet exercice de relativité salariale. Il veut ainsi obtenir des conditions de travail à la hauteur de leur expertise, car celle-ci assure la qualité de services rendus à la population.

À propos du personnel professionnel des collèges
Rappelons que les quelque 800 professionnelles et professionnels de la section N-Collèges du SPGQ sont répartis dans seize collèges ou cégeps à travers le Québec : Abitibi-Témiscamingue, Alma, André-Laurendeau, Bois-de-Boulogne, Chicoutimi, Gaspésie et Îles, Jonquière, Lanaudière, Lévis-Lauzon, Montmorency, Thetford, Rosemont/Cégep à distance, Sainte-Foy, Saint-Hyacinthe, Saint-Laurent et Trois-Rivières.

Les personnes professionnelles des collèges sont dans les corps d'emploi suivants : agente ou agent de la gestion financière; aide pédagogique individuel; analyste; attachée ou attaché d'administration; bibliothécaire; conseillère ou conseiller à la vie étudiante; conseillère ou conseiller d'orientation; conseillère ou conseiller en adaptation scolaire; conseillère ou conseiller en communication; conseillère ou conseiller en information scolaire et professionnelle; conseillère ou conseiller en services adaptés; conseillère ou conseiller pédagogique; psychologue; spécialiste en moyens et techniques d'enseignement; travailleuse ou travailleur social.

À propos du SPGQ
Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente quelque 26 000 spécialistes, dont environ 18 400 dans la fonction publique, 4 750 à Revenu Québec et 2 850 en santé, en éducation et dans les sociétés d'État. 

Suivre le SPGQ
Web : www.spgq.qc.ca
Twitter : @spgq
Facebook : www.facebook.com/lespgq

Renseignements : Philippe Desjardins, Conseiller à l'information, 581 995-0762, pdesjardins@spgq.qc.ca



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail