Nouvelles

Cégep de Victoriaville - Une formation collégiale unique en agriculture urbaine à Montréal

26 janvier 2021- L'institut national d'agriculture biologique (INAB) du Cégep de Victoriaville est heureux d'annoncer qu'il offrira le diplôme d'études collégiales (DEC) en agriculture urbaine à Montréal, et ce, dès le mois d'août prochain. 

« L'engouement pour l'agriculture urbaine ne cesse de croître actuellement et la pandémie n'a fait qu'accélérer cette croissance. Étant un pôle de développement en agriculture, tant en formation qu'en recherche, il était clair pour nous que l'INAB devait rendre cette formation collégiale unique au Québec le plus accessible possible », mentionne le directeur de l'INAB, monsieur Normand Poniewiera. Il a également tenu à spécifier que le DEC, offert depuis août 2019 dans les installations de Victoriaville, y sera toujours disponible tout comme l'attestation d'études collégiales (AEC) Développement et gestion d'un programme en agriculture urbaine qui est offerte en ligne par le Service de la formation continue.

L'agriculture urbaine est au coeur des tendances agricoles actuelles et offre une réponse originale à certains enjeux alimentaires, économiques, environnementaux et sociaux à l'échelle locale. Ce secteur en pleine émergence offre de multiples possibilités et à Montréal, les élèves pourront se déployer dans la communauté et concrétiser leurs apprentissages dans différents secteurs d'activités et lieux variés. Certains cours plus théoriques seront offerts dans les locaux de l'École nationale du meuble et de l'ébénisterie (affiliée au Cégep de Victoriaville) et située au 5445, rue De Lorimier, alors que certains arrondissements de la Ville de Montréal ou partenaires de l'INAB dont le Laboratoire sur l'agriculture urbaine (AU/LAB) seront impliqués dans l'identification d'espaces pour la formation pratique.

Le programme Gestion et technologies d'entreprise agricole (GTEA) offert par l'INAB vise d'abord à former des gestionnaires d'entreprises agricoles engagés, respectueux de l'environnement et ayant des pratiques modernes et innovantes. Dans le profil agriculture urbaine les élèves abordent notamment les thèmes d'élevage en milieu urbain, d'apiculture, de production de légumes, de fruits et de champignons, d'élevage d'insectes, de foresterie urbaine, mais également de mobilisation et d'innovation sociale.

Les personnes intéressées par cette nouvelle offre de formation à Montréal sont invitées à visiter le site Web du Cégep de Victoriaville au www.cegepvicto.ca. De plus, le programme GTEA qui propose quatre profils (productions animales, production légumière biologique, production fruitière biologique et agriculture urbaine) sera présenté lors des portes ouvertes virtuelles le 30 janvier prochain de 9 h 30 à 14 h 30. Les gens pourront clavarder ou interagir en temps réel avec l'équipe enseignante. (www.cegepvicto.ca/portesouvertesvirtuelles)

Pour s'inscrire au programme, une demande d'admission doit être faite avant le 1er mars au www.sracq.qc.ca .

À propos de 'l'INAB      
L'INAB aspire à être le meilleur endroit possible pour enseigner et faire de la recherche en agriculture biologique et sur les systèmes alimentaires durables. Il regroupe sous un même toit les activités d'enseignement, de recherche, de transfert technologique et d'incubation en agriculture. Ayant nécessité un investissement de plus de 17 millions $, il s'agit du plus important projet mené par le Cégep de Victoriaville depuis sa création en 1969. Mentionnons en terminant que le Cégep de Victoriaville est un chef de file en agriculture biologique depuis plus de trente ans. 

Pour tous les détails sur les programmes offerts et les projets en cours, visitez le https://www.cegepvicto.ca/institut-national-agriculture-biologique/.



Les partenaires du Portail