Dossiers / Pédagogie / Insertion et développement professionnel

La création de Performa, un coup de génie

2019-01-26


Entretien avec monsieur Denis Deschamps, directeur des études du Cégep de Lévis-Lauzon et président du Comité mixte de Performa

Un texte d'Alain Lalllier, éditeur en chef, Portail du réseau collégial

La création de Performa, un coup de génie
Pour Denis Deschamps, la création du programme Performa représente un « coup de génie », parce que Performa est en place depuis 45 ans alors que le réseau collégial vient de fêter son 50e anniversaire. « D’avoir créé Performa seulement 5 ans après la création des cégeps, c’est un coup de génie. Ça prenait des précurseurs pour se dire que le réseau collégial avait besoin d’un partenariat avec une université pour vraiment développer la pédagogie d’enseignement supérieur. Il faut se rappeler que la création des cégeps, c’était la mise en place d’une toute nouvelle entité d’enseignement supérieur au Québec pour assurer l’accessibilité aux études partout sur le territoire et aussi démocratiser l’accessibilité à l’enseignement supérieur. La création de Performa allait assurer une rigueur pédagogique et garantir un développement pédagogique du réseau collégial en partenariat avec l’Université de Sherbrooke. C’était tellement un coup de génie que 45 ans plus tard, on se retrouve avec 61 collèges membres autant publics que privés, autant anglophones que francophones. 45 ans plus tard, c’est toujours un coup de génie que Performa continue de croître, continue de se développer et continue de se réinventer, toujours en réponse aux besoins des collèges. C’était un partenariat unique à l’époque et ça l’est toujours encore aujourd’hui entre une université québécoise et un réseau collégial. »

Les chiffres sont parlants
À l’occasion du 45e, Performa a publié une infographie qui présente des résultats chiffrés : au cours des dix dernières années, le nombre d’activités s’est considérablement accru. De 2009 à aujourd’hui, 3148 activités ont été offertes. 2348 dans les collèges et 798 en ligne. On compte 20 326 inscriptions soit une moyenne de 725 personnes qui suivent une formation Performa par session. 1347 personnes ont été diplômées de Performa.

Voir l'infographie préparée par Performa

Les champs d’activités de Performa sont variés. Ils sont toujours en réponse aux besoins des collèges qui ont évolué dans le temps. Au début, on parlait beaucoup de stratégies d’enseignement, d’évaluation, des stratégies pour intégrer l’audiovisuel. Maintenant, on parle plus de formation à distance, de pédagogie inversée, de pédagogie de soutien aux étudiants en situation de handicap, d’intégration des outils numériques. Denis Deschamps ajoute que c’est un des atouts de Performa de donner encore des formations directement dans les collèges avec des personnes-ressources, des chargés de cours qui sont issus également des collèges. « C’était une formule qui était tout à fait novatrice à l’époque qui a demandé aux maîtres de l’université de Sherbrooke de s’ajuster. Performa a été innovant à ce niveau-là. C’est plus de 4500 crédits de premier et deuxième cycle qui sont octroyés annuellement. Ce sont énormément de gens qui se forment à Performa. Formations pour le personnel enseignant, mais aussi pour le personnel professionnel de même que pour les gestionnaires. La force de Performa : c’est sa souplesse et sa flexibilité en réponse à tous les besoins de formation pour toutes les catégories de personnels des collèges. »

Performa offre maintenant également une formation initiale en pédagogie pour les nouveaux enseignants
Il faut rappeler qu’au départ et encore maintenant, les collèges ont donné la priorité aux compétences disciplinaires dans l’engagement des professeurs. On cherche d’abord et avant tout l’expertise disciplinaire. Maintenant, les nouveaux enseignants ont souvent une formation initiale en pédagogie de l’enseignement supérieur. Performa offre maintenant également une formation initiale en pédagogie pour les nouveaux enseignants. « , toujours le cœur de la mission de Performa, il s’agit d’offrir des formations pour les personnes en exercice de fonction. De ce point de vue, Performa est un véhicule incroyable pour former l’identité professionnelle d’un enseignant au collégial. Le professeur est au début un maître d’une discipline d’enseignement et tranquillement à travers les formations de Performa, on devient un enseignant au collégial. On change notre posture, notre identité professionnelle. Par exemple, j’ai eu à donner des cours à des infirmières qui par ces formations sont devenues des enseignantes en soins infirmiers. »

Le rôle de Performa dans les réformes du réseau
Denis Deschamps souligne à cet égard le passage à l’approche par compétences dans les années 90. Performa a été alors un vecteur important qui a facilité ce changement de paradigme important. Ces formations ont été précieuses tant pour les professeurs déjà en exercice que pour les nouveaux qui entraient dans le réseau qui n’étaient pas formés par l’approche par compétences. « Performa offrait une palette de formations qui a permis de faciliter ce passage. Performa a alors accompagné le réseau collégial dans sa maturation. Après 5 décennies de vie collégiale, Performa a accompagné le réseau dans ses balbutiements au départ par des activités de premier cycle. Rapidement, le réseau demandait autre chose. Nous sommes allés vers des formations de deuxième cycle. On a ajouté la formation initiale pour les futurs enseignants. Un programme d’insertion professionnelle (le MIPEC) a été ajouté et il est toujours d’actualité et dispensé dans plusieurs collèges. Tout ça a permis la professionnalisation du réseau collégial et de ses enseignants tout au long de son histoire. Cet accompagnement a donné beaucoup de rigueur au réseau du fait de la présence d’une université. Toutes les formations sont faites à partir de cadres de référence qui sont solides et valides. »

Une cheville ouvrière : le répondant local
Le répondant local dans chacun des collèges membres est vraiment le pivot du modèle Performa. « C’est le fruit premier du partenariat entre les collèges et l’Université de Sherbrooke. Cette personne doit avoir plusieurs cordes à son arc. Elle joue un rôle de chargé de cours; elle joue un rôle d’accompagnement dans le cheminement scolaire; elle a un rôle d’aller rencontrer les professeurs et les départements pour mieux saisir les besoins qui émanent des différentes équipes. Cette personne a aussi à se réseauter avec les répondants des autres collèges et avec l’université pour matérialiser ces besoins. Elle doit faire partie de groupes de travail pour élaborer de nouvelles offres de formation, pour ne nommer que celles-là. « Cette personne joue un rôle important pour faire vivre ce partenariat-là. Sans la présence du répondant local, ce ne serait pas possible. »

Le rôle du Comité mixte
Présent dès le départ, le comité mixte est composé d’une délégation collégiale et universitaire. La présidence est assumée par alternance. Cette année, elle est assumée par Denis Deschamps. Cette instance a la responsabilité de concrétiser le partenariat entre les collèges et l’université. La délégation universitaire est composée de gestionnaires (doyens, vice-doyens, professeurs de Performa). La délégation collégiale est représentée par deux personnes répondantes locales, un directeur général, deux directions des études, une direction des ressources humaines. C’est le comité mixte qui est responsable au premier chef de l’adoption du plan stratégique. C’est l’équipe de Performa qui a la responsabilité de réaliser ce plan. Le comité mixte a créé récemment un nouveau fonds : le Fonds de développement de Performa qui, avec l’aide de la subvention ministérielle, va permettre de créer de nouveaux projets à l’avant-garde, de faire de la veille. « À titre d’exemple, nous sommes à évaluer des approches de formations non créditées. Des projets pilotes sont en cours en ce sens. C’est au sein du comité mixte que se font cette réflexion et ces discussions en collaboration avec la direction de Performa. »

Le volet recherche de Performa
La richesse de l’offre de formation du modèle repose en partie sur la recherche en pédagogie qui s’y fait. Cette recherche se concrétise par les gens qui sont inscrits dans les programmes de deuxième cycle dans les collèges qui réalisent des essais de maîtrise. Ce travail peut devenir l’embryon de nouvelles formations. Dans les dernières années, Performa a créé le Collectif de développement de la recherche et de transfert des connaissances. L’équipe de Performa et les personnes répondantes locales travaillent au développement de la pédagogie dans toutes ses facettes. Ils explorent quels sont les nouveaux terrains où il y a des besoins qui émergent. Ils travaillent sur les cadres de référence qui servent par la suite à élaborer les activités de formation et sur le transfert des connaissances.  « Le collectif soutient des initiatives de recherche dans les collèges, travaille à démocratiser ce qui se fait en recherche, à créer des documents, des livres, des ouvrages servent à diffuser plus largement et faire rayonner la recherche en pédagogie réalisée à PERFORMA.

Le plan stratégique 2017-2022
Performa a adopté un plan stratégique qui couvre les années 2017-2022. On y retrouve quatre grands axes : 1.la formation de qualité ; 2. la recherche, l’innovation, le développement; 3. L’intégration du numérique; 4. La mobilisation du réseau. Denis Deschamps explique que c’est la mission de Performa que d’assurer une formation de qualité dans tout le réseau collégial. Une formation qui soit à la fois agile, qui répond aux besoins, innovatrice et adaptée. Une formation qui renforce l’expertise pédagogique au niveau du développement professionnel des professeurs. Dans l’axe trois, cette formation devra s’actualiser par une intégration judicieuse du numérique. Performa veut travailler à se renouveler et à se positionner dans son offre. Autre objectif : accroître la possibilité pour les enseignants du réseau de dispenser eux-mêmes de la formation à distance. L’axe deux porte sur la recherche, l’innovation et le développement. Les objectifs sont tournés vers le travail de vieille, sur les avancées du réseau collégial et de l’enseignement supérieur en général. Denis Deschamps souligne à cet égard l’importance de tout le travail réalisé en arrière-scène sur l’innovation et le développement. « Performa repose sur un partenariat de 45 ans et depuis s’est ajouté à l’écosystème du réseau collégial beaucoup de partenaires qui jouent un rôle important. Comment Performa peut-il réaliser ses objectifs et assurer sa mission tout en consolidant sa collaboration avec ses partenaires du réseau collégial et de l’enseignement supérieur ? Le quatrième axe vise à permettre à Performa de rester toujours mobilisé comme équipe et comme réseau et que nous soyons aussi capables de travailler en collaboration avec les autres acteurs du réseau collégial. »

Version abrégée du plan stratégique PERFORMA 2017-2022

Cinq mots qui résumeraient bien Performa
Les valeurs de Performa se résument bien en cinq mots : accessibilité, bienveillance, compétence, créativité et coopération. Denis Deschamps pense que la bienveillance c’est une grande qualité qui guide l’organisation autant dans sa structure que les répondants locaux dans leur rôle très terrain avec les gens qu’ils accompagnent qu’ils soient des collègues professionnels ou des professeurs du réseau. « C’est de toujours être au-devant des besoins, mais permettre à la personne de cheminer à son rythme. Pas seulement dans la perspective de cheminement scolaire, mais dans une perspective de cheminement professionnel et dans son identité. Parfois, comme adulte, on plafonne; il faut prendre un pas de recul. On est bousculé dans nos idées. À ce moment-là, il faut y réfléchir un peu. La bienveillance, c’est un peu ça. C’est de permettre à la personne de cheminer à son propre rythme, mais toujours dans une perspective d’accompagnement qui se veut positif qui se veut une écoute active. Il faut tenir compte que les besoins sont différents, que les cheminements sont différents. Il faut être capable de s’accrocher individuellement à chacune des personnes qui souhaitent aller plus loin dans son cheminement pédagogique. »



Les partenaires du Portail