Dossiers / Pédagogie / Outils pédagogiques

Le Centre de documentation collégiale : la mémoire collective active du réseau collégial

2016-04-18


 

 

 

 

Entretien avec Isabelle Laplante, bibliothécaire professionnelle, responsable du Centre de documentation collégiale (CDC)

 

 

Au début du mois de février, le CDC lançait son nouveau catalogue ainsi qu’une refonte de son site web; deux changements majeurs dans la vie d’une bibliothèque. Le Portail profite de cette occasion pour visiter le Centre. Il s’est entretenu avec madame Isabelle Laplante, bibliothécaire professionnelle.

Un mandat national dans le prolongement du CADRE
En 1990, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Science se portait acquéreur de l’importante collection de documents développée depuis 1969 par le Centre d’animation, de développement et de recherche en enseignement (CADRE). Suite à un sondage d’intérêt auprès des collèges intéressés à prendre la relève, le Cégep André-Laurendeau a « levé la main ». Le CDC, hébergé au Cégep André-Laurendeau, devient alors le nouveau dépositaire de ce fonds patrimonial, en plus de poursuivre le développement d’une collection de recherche en éducation collégiale.

Isabelle Laplante explique que chaque bibliothèque de collège peut avoir des ressources sur la pédagogie ou sur l’histoire des collèges, mais leur mandat en termes de documentation est avant tout de répondre aux besoins des étudiants du collège. Véritable bibliothèque complémentaire à chacune des bibliothèques des collèges et cégeps, seul le CDC a la mission de conserver la mémoire documentaire du réseau collégial et de développer une collection spécifique au développement pédagogique, aux connaissances sur l’apprentissage et sur tout ce qui peut contribuer au développement institutionnel collégial. À l’aube des 50 ans des cégeps, cette mémoire collective représente un outil et un acquis significatif et indispensable.

La mission du CDC
Le Centre de documentation collégiale a pour mission de rassembler, conserver, traiter, diffuser ainsi que mettre en valeur une collection documentaire spécialisée en éducation afin de répondre aux besoins des différents acteurs du réseau collégial.
Il a pour mandat de desservir tous les cégeps et collèges publics, privés, francophones et anglophones du Québec.
Le CDC gère ÉDUQ, son nouveau catalogue, qui rassemble, conserve et diffuse des documents sur l’enseignement, l’apprentissage et le développement institutionnel du réseau collégial québécois.
Madame Laplante précise « qu’habituellement un centre de documentation rend des services à une organisation en particulier. Ce qui est spécial au CDC, c’est que l’organisation soutient l’ensemble des collèges et cégeps du Québec! »

Voici ÉDUQ
Le CDC vient de lancer son nouveau catalogue : un dépôt numérique dédié au rassemblement, à la diffusion en ligne et à la préservation de la production intellectuelle de l’ensemble de la communauté collégiale québécoise.
Ce nouvel outil de diffusion et de recherche qui contient l’entièreté de la collection documentaire du CDC remplace le catalogue de bibliothèque du Centre et offre l’accès au texte intégral de plus de 5000 documents.

L’archive ouverte ÉDUQ permettra aux chercheurs et autres intervenants du réseau de déposer eux-mêmes leurs documents. La soumission de ces documents en assurera une plus grande diffusion, une permanence d’accès et favorisera la citation des recherches et autres travaux du réseau collégial.

De plus en plus d’établissements au Canada et à travers le monde ont mis en place des dépôts institutionnels, et le CDC offre maintenant ce même type de dépôt pour l’ensemble du réseau collégial québécois. Ces archives ouvertes (dépôts) sont interopérables et offrent le libre accès à un éventail de produits de la recherche.
Le but de la mise en ligne d’ÉDUQ est de maximiser l’accessibilité et la pérennité de la documentation produite par le réseau collégial afin de favoriser l’échange des idées et des expertises sur l’enseignement collégial.

Les partenaires déposants
Le fonds global du CDC compte plus de 35 000 documents. Pour alimenter ce fonds, le Centre compte sur un large réseau de « partenaires déposants ». Il s’agit des collèges, des organismes et des associations qui s’engagent à déposer au CDC leurs productions qu’ils acceptent de diffuser. Par exemple, une copie de toutes les productions du CCDMD est déposée au Centre. On peut consulter la Liste des communautés dans ÉDUQ pour voir les collections des partenaires déposants.

Le Centre assure aussi la conservation de toute une « littérature grise », c'est-à-dire des documents qui n’ont jamais été publiés, tels que des documents intérimaires de groupes de travail, des procès-verbaux des réunions qui ont mené à la production d’un mémoire, des documents de communautés de pratique ou de communautés d’intérêt.

Crédit photo: Catherine Dumont, Colloque AQPC 2013

Les services
Le CDC offre un service de prêt de documents qui est très utilisé. Mais de plus en plus, ce sont les documents numériques qui ont la cote! Les usagers peuvent eux-mêmes consulter le texte intégral de ces documents numériques dans ÉDUQ et emprunter des livres électroniques.

Les thématiques principales
Dans le passé, on parlait de dossiers bibliographiques pour nommer la chose. Le nouveau catalogue reprend cette idée par des médiagraphies thématiques, mais permet aussi de mettre en valeur des collections du réseau, telles que celles de PAREA et de Pédagogie collégiale.

Le CDC offre aussi aux enseignants, professionnels ou étudiants à la maîtrise un service d’aide à la recherche documentaire. Les professionnelles du Centre peuvent aussi faire une recherche thématique pour un collège.

Le Bulletin de la documentation collégiale : une publication du CDC

Depuis 5 ans, le CDC publie un bulletin, dont la facture vient elle aussi d’être rénovée. Des spécialistes experts de contenu sont sollicités pour alimenter ce bulletin. Pour chacun des thèmes couverts par un bulletin, on retrouve toujours une présentation générale du sujet, l’application qui en est faite dans le réseau collégial et, si possible, les interventions qui sont faites dans le réseau sur ce thème. Le Bulletin est construit à partir de la documentation qui existe au Centre; c’est un outil important pour faire connaître ce qui se fait dans le réseau collégial. Par exemple, un des thèmes retenus : comment évaluer les étudiants en travaux d’équipe. « Nous avions beaucoup de questions sur ce sujet de la part d’enseignants. Qu’est-ce qu’on peut faire ou ne pas faire? C’est Robert Howe qui a préparé ce dossier. » Le dernier bulletin de la documentation collégiale porte sur « La formation de la pensée critique ». Pour être tenu informé d’une nouvelle édition du Bulletin, il suffit de s’abonner à l’Infolettre du CDC.

L'équipe du CDC: Lyzanne Montpetit, Marco Caron, Ghislain Plante, Isabelle Laplante, Chantal Lalonde et Andrée Dagenais

Les ressources du CDC

L’équipe du Centre compte trois bibliothécaires professionnelles : Isabelle Laplante (responsable), Andrée Dagenais, Chantal Lalonde; s’ajoute à l’équipe un technicien en documentation (à temps partiel) du Cégep André-Laurendeau. Le soutien bureautique est assumé par des agents de bureau du cégep. Tout le personnel du Centre est embauché par le Cégep André-Laurendeau. Isabelle Laplante explique : « Le Centre est financé comme un projet pour le ministère. Je suis la seule permanente; les autres professionnelles sont engagées sur la base de "projet" ».

Pour éviter de réinventer la roue
Bien que la collection du CDC comporte des collections confiées au Centre par une volonté ministérielle (rapports de recherche et articles de vulgarisation PAREA, matériel didactique en format papier du CCDMD et de Cégep à distance), c’est grâce aux fonctionnalités du nouveau catalogue ÉDUQ que d’autres communautés sont maintenant mises de l’avant; par exemple des groupes de recherche tels Adaptech ou Écobes, mais également des associations, telles l’ARC ou l’AQPC. Plus de visibilité est ainsi donnée à leur documentation. Pour faciliter le travail des conseillers pédagogiques, sur un thème donné comme les politiques de valorisation de la langue française des collèges ou les politiques liées à la recherche, les directions des études ont désigné une personne contact qui se charge de transmettre les documents au Centre. « Tout le monde transmet ses politiques, tout le monde propose ses rapports de recherche. Ça permet de les faire connaître et ça évite de réinventer la roue. C’est un beau retour sur l’investissement pour les collèges », selon Isabelle Laplante.

Dossier préparé par Alain Lallier, éditeur en chef et édimestre au Portail du réseau collégial



Les partenaires du Portail