Nouvelles

Le Prix BD des collégiens décerne son prix 2020-2021 à Paul à la maison, de Michel Rabagliati


Montréal, le 7 mai 2021 - Les étudiants des quatorze cégeps participant à la quatrième édition du Prix BD des collégiens ont décerné le prix 2020-2021 à l'auteur Michel Rabagliati, pour son oeuvre Paul à la maison. Organisé par le Collège Ahuntsic, le Prix BD des collégiens fait la promotion de la bande dessinée canadienne auprès des étudiants, encourage la lecture et l'exercice du jugement critique, en plus de souligner la qualité de la bande dessinée et le travail de ses auteur.e.s!

Agréablement surpris d'avoir remporté ce prix octroyé par un jeune lectorat, Michel Rabagliati s'explique : « Mon histoire a touché quelque part, a fait rire, a fait pleurer. Peut-être que les émotions que j'avais prévues ont fonctionné, que la BD a plu. Ça me fait bien, bien plaisir ! », peut-on l'entendre dire dans la vidéo réalisée pour la remise du prix.

L'un des critères d'évaluation du prix BD des collégiens est que les oeuvres sélectionnées doivent accorder une égale importance au dessin et au texte. À ce sujet, de jeunes lecteurs expliquent : « Que ce soit par la clarté du dessin ou par des mises en page variées, notamment par le découpage en gaufrier, la mise en page rhétorique ou décorative, Paul à la maison exploite bien les capacités du médium BD ». Du côté du récit, Jean-Philippe Rioux, enseignant de Français et co-fondateur du prix, précise : « Entremêlant, comme toujours, les émotions difficiles et les éléments humoristiques, on a notamment droit à une version québécoise de Milou et à un voisin italien caricatural maintenu en vie par ses tomates, Rabagliati peint avec soin le Montréal qui l'a vu grandir. Ce nouvel opus du quotidien d'un Paul très touchant auquel le lecteur s'attache, peu importe l'âge, a séduit les étudiants ».

Les 70 collégiens qui ont participé aux cercles de lecture ont également eu l'occasion de lire La Grosse Laide, de Marie-Noëlle Hébert (XYZ); Un jour de plus, de Philippe Girard (Nouvelle adresse); L'Affaire des hommes disparus, de Kris Bertin et Alexander Forbes (Pow Pow) ainsi que C'est comme ça que je disparais, de Mirion Malle (Pow Pow).

Cette activité culturelle est une initiative des deux enseignants et d'une conseillère à la vie étudiante du Collège Ahuntsic, en association avec le Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ).

Pour plus de détails sur le Prix BD des collégiens :
https://www.collegeahuntsic.qc.ca/services-aux-etudiants/vie-etudiante/art-des-mots/prix-bd-des-collegiens
www.facebook.com/prixbd

Résumé de Paul à la maison
Perte d'un être cher, problèmes familiaux et crise de la cinquantaine pour le protagoniste de Paul à la maison, la dernière oeuvre de Michel Rabagliati. Si l'auteur nous a habitués, dans ses huit premières bandes dessinées, à l'exploration d'événements du passé qui, quoique bien personnels, relèvent également de la mémoire collective québécoise, on a l'impression, cette fois-ci, qu'il s'agit davantage d'un présent pas tout à fait révolu duquel Paul peine à s'extirper.

-30-
Source :
Valérie Charron
Conseillère à la vie étudiante
Collège Ahuntsic 
(514) 389-5921, poste 2677
prixbd@collegeahuntsic.qc.ca

Pour information :
Sophie Beauregard
Conseillère en communications
Collège Ahuntsic
514 389-5921, poste 2741
Sophie.beauregard@collegeahuntsic.qc.ca
www.collegeahuntsic.qc.ca



Les partenaires du Portail