Nouvelles

Cégep de St-Félicien - 4e édition du Concours en entrepreneuriat et développement durable des finissants en Techniques du milieu naturel


10 février 2020 - Le département des Techniques du milieu naturel du Cégep de St-Félicien a tenu la 4e édition du Concours en entrepreneuriat et développement durable le 6 février à la Place centrale du Collège devant plus de 250 personnes. À cette occasion, les finissant(e)s en Techniques du milieu naturel ont présenté vingt-et-un (21) projets réalisés dans le cadre du cours « Développement durable » aux étudiant(e)s de 2e année et à un jury constitué d'acteurs importants oeuvrant dans différentes sphères du développement durable et de l'entrepreneuriat régional. Cette année, deux équipes d'étudiants en Techniques du milieu naturel du Centre d'études collégiales à Chibougamau ont présenté leurs projets dans le cadre de l'événement.

De gauche à droite : Monsieur Olivier Riffon, professeur en Éco-conseil à l'UQAC et président d'honneur de l'événement, félicite l'équipe Ma grosse truite chérie composée de Benjamin Gilbert, Charle Houle-Parent et Samuel Charbonneau. Ces gagnants ont reçu des mains de madame Sylvie Prescott, directrice générale du Cégep de St-Félicien, le prix « Communication » ainsi que le prix « Coup de coeur du public » qui représente un forfait à Tadoussac comprenant une nuit en hébergement et quatre croisières aux baleines gracieusement offert par l'Hôtel Le Pionnier.

Le jury, qui a eu la lourde tâche d'évaluer les projets au cours de la soirée, était composé de monsieur Olivier Riffon, professeur en Éco-conseil à l'Université du Québec à Chicoutimi  et président d'honneur de l'événement, madame Marlène Gaudreault, éco-conseillère diplômée et coordonnatrice à l'assurance qualité chez Bleuet Nordic, monsieur Michel Gagnon, conseiller municipal à la ville de Saint-Félicien, madame Émilie Lavoie-Gagnon, directrice générale ESSOR 02, monsieur David Lecointre, directeur général de la Véloroute des Bleuets, madame Mélanie Tremblay, agente de développement durable au Centre québécois de développement durable et monsieur Marc Renaud, enseignant en sciences au Cégep de St-Félicien.

Le premier prix « Développement durable » et une bourse de 1 000 $ ont été remis à l'équipe Les Incendus du Centre d'études collégiales à Chibougamau. Ce projet a pour but de réduire le gaspillage alimentaire en récupérant les invendus des supermarchés et en sensibilisant la communauté étudiante.

L'équipe Écologie intergénérationnelle a reçu le deuxième prix « Développement durable » et une bourse de 500 $ pour leur projet qui a pour but de tisser des liens entre les générations en utilisant l'écologie au coeur de leurs actions.

Le prix « Entrepreneuriat » et une bourse de 250$ ont été décernés aux étudiants du projet de la Coop Abioki qui vise à créer des emplois étudiants ainsi que mettre en place et gérer des initiatives rassembleuses comme le Café étudiant.

Les membres du jury ont décerné un prix communication et une bourse de 250 $ au projet Ma grosse truite chérie. Ce projet avait notamment pour but d'améliorer l'habitat de l'omble de fontaine de la petite rivière Eusèbe de St-Félicien. L'équipe a également gagné le prix « Coup de coeur du public » : Un voyage à Tadoussac comprenant une nuit en hébergement et quatre (4) croisières aux baleines gracieusement offert par l'Hôtel Le Pionnier.

De gauche à droite : L'équipe Les Invendus, composée de Simon Petitpas, Josianne Lampron et Sarah Bouchard, a reçu le premier prix « Développement durable » et une bourse de 1 000 $ des mains de monsieur Olivier Riffon, professeur en Éco-conseil à l'UQAC et président d'honneur de l'événement ainsi que de Sylvie Prescott, directrice générale du Cégep St-Félicien. À l'arrière, le jury composé de monsieur Olivier Riffon, monsieur Marc Renaud, monsieur David Lecointre, madame Marlène Gaudreault, monsieur Michel Gagnon, madame Émilie Lavoie-Gagnon et madame Mélanie Tremblay.

Finalement, l'équipe du projet Alimaculture a remporté les prix « Sciences » avec une bourse de 250 $. Alimaculture vise à expérimenter la culture de légumes en serre passive et de les distribuer aux étudiants du Cégep.

Le concours en entrepreneuriat et développement durable a été appuyé financièrement par l'initiative du projet d'éducation entrepreneuriale au Cégep (PÉEC). Ce projet vise à développer un écosystème axé sur l'apprentissage des valeurs, des attitudes et des compétences se reportant à l'esprit entrepreneurial.

Rappelons que le cours « Développement durable » existe depuis 2007 afin de permettre aux étudiants en Techniques du milieu naturel d'expérimenter le développement durable. Ce cours s'échelonne sur trois (3) sessions et permet aux étudiants de concevoir, de mettre en oeuvre et de promouvoir des projets en développement durable. Un cours unique au Québec tout comme le programme Techniques du milieu naturel. Un tel cours incite aussi les étudiants à poser des actions qui favorisent le changement d'habitudes pour un mieux-être écologique, collectif et durable. La portée des projets créés trouve écho autant dans la sensibilisation et l'éducation à la population que la mise en valeur et la conservation des ressources naturelles.
 



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail