Nouvelles

Gouvernement du Québec - Rendez-vous national sur les violences à caractère sexuel en enseignement supérieur - Un grand pas en avant vers un changement de culture


25 février 2020 - La ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, a ouvert le Rendez-vous national sur les violences à caractère sexuel en enseignement supérieur. Cet événement rassemble les partenaires des réseaux de l'enseignement supérieur venus échanger entre eux et faire le point sur les violences à caractère sexuel dans les établissements d'enseignement supérieur.

L'objectif de cette journée de formation est de consolider et de renforcer les connaissances quant aux obligations des collèges et universités visés par la Loi visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel dans les établissements d'enseignement supérieur (Loi). Des personnes expertes dans leur domaine respectif, des représentants des établissements ainsi que des associations étudiantes se sont réunis pour dresser un portrait de la situation et favoriser l'adoption de pratiques gagnantes dans les établissements.

Citations :

« Les violences sexuelles sont inacceptables. Les établissements d'enseignement supérieur doivent offrir des lieux d'études et de travail sains et sécuritaires pour toutes et tous. J'aimerais remercier l'ensemble des collèges et universités qui se sont dotés d'une politique intégrant l'ensemble des éléments prescrits par la Loi. Ensemble, nous avons le pouvoir et le devoir de faire de nos milieux de vie des endroits agréables, sécuritaires et propices à notre épanouissement! »

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation et ministre de l'Enseignement supérieur

« Je suis persuadée des effets positifs de la sensibilisation et de la formation. Nous avons fait un grand pas en avant grâce à la mise en oeuvre des politiques en matière de violences à caractère sexuel dans les établissements d'enseignement supérieur. Petit à petit, nous assistons à un changement de culture, notamment en ce qui concerne la notion de consentement. Je compte sur l'ensemble des membres du personnel et de la communauté étudiante pour faire avancer les choses. Vous êtes toutes et tous des alliés pour contrer les violences à caractère sexuel. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

Faits saillants :

    La Loi visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel dans les établissements d'enseignement supérieur s'inscrit dans le cadre de la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles. La Loi a été adoptée le 8 décembre 2017. Elle prévoit notamment l'adoption d'une politique en matière de violences à caractère sexuel par chaque collège et université avant le 1er janvier 2019 et sa mise en oeuvre au plus tard le 1er septembre 2019.
    En date du 10 février 2020, le Ministère a reçu les politiques en matière de violences à caractère sexuel de 139 établissements d'enseignement supérieur, soit les 19 universités, les 48 cégeps et leurs constituantes, les 24 collèges privés subventionnés, 42 collèges privés non subventionnés ainsi que toutes les écoles gouvernementales et les autres établissements d'enseignement visés par la Loi.



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail