Nouvelles

L'ÉNA reçoit un Cessna 421 en don pour ses activités de formation

Arrivée du Cessna 421, gracieusement offert à l'ÉNA par Forso Aviation, qui viendra enrichir les activités pédagogiques de l'École.

Saint-Hubert, le 29 septembre 2020 - L'École nationale d'aérotechnique, affiliée au cégep Édouard-Montpetit, est fière d'ajouter un nouvel avion à sa flotte d'aéronefs, un Cessna 421, gracieusement offert par Forso Aviation. Le nouvel aéronef s'est posé le 17 septembre 2020 à l'ÉNA, chaleureusement accueilli par quelques étudiants et membres du personnel présents.

Le nouveau venu dans la flotte d'aéronefs de l'ÉNA, un Cessna 421, arrivé le 17 septembre 2020.

Un appareil aux multiples possibilités
Le bimoteur, employé depuis 14 ans pour les différentes activités du Groupe Forget, Audioprothésistes, qui compte près d'une centaine de cliniques à travers le Québec, sera utilisé à des fins d'enseignement et de formation. Encore très présent dans le domaine de l'aviation, cet appareil permettra aux étudiants de pratiquer sur des systèmes de pressurisation et d'avionique entièrement fonctionnels. Il possède deux moteurs en excellente condition dont un pratiquement neuf et de nouvelles hélices; de l'équipement fort pertinent pour les programmes Techniques de maintenance d'aéronefs et Techniques d'avionique, notamment pour les cours de stages, de commandes et de gouvernes. En Techniques de génie aérospatial, les futurs techniciens pourront aussi apprendre grâce à ce type d'avion, notamment dans les cours abordant les différents types de moteurs d'aéronefs.

Ce nouveau venu permet à l'École de maintenir le renouvellement de sa flotte afin d'offrir aux étudiants un environnement d'apprentissage collé à la réalité du marché du travail et de l'industrie. L'École, qui compte déjà 38 aéronefs dans ses hangars, 27 avions dont un A220 d'Airbus et 11 hélicoptères, est heureuse d'y ajouter ce Cessna 421. « Nous sommes choyés de recevoir un tel cadeau, a partagé le directeur de l'ÉNA, Pascal Désilets. Pour l'ÉNA, c'est essentiel d'avoir un lien comme ça avec l'industrie, pour pouvoir renouveler notre flotte. On forme la nouvelle génération d'employés en aérospatiale. Pour nos étudiants c'est le début d'une carrière et d'avoir l'occasion de travailler sur des aéronefs actuels, qui sont utilisés dans l'industrie, c'est une chance incroyable! ». 

Passation des clés de l'appareil avec de g. à dr., Marc Lalonde, coordonnateur des programmes de l'ÉNA, Thomas Ernst, finissant en maintenance d'aéronefs, Victor Barrette et Guillaume Moreau, président et vice-président du Conseil de vie étudiante (CVE-ÉNA), Pascal Désilets, directeur de l'ÉNA, Vincent Gervais, étudiant en avionique, François Tellier, vice-président, développement des affaires du Groupe Forget et Steve Forget, président et chef de la direction du Groupe Forget.

Une fin de parcours rêvée pour ce Cessna 421
Son donateur, Steve Forget, président et chef de la direction de Groupe Forget est un passionné d'aviation. Très impliqué en philanthropie dans le domaine des prothèses auditives, il ne pouvait rêver d'une meilleure seconde vie pour le Cessna 421 qui a vu croître son entreprise au fil des ans. « Pour la fin de parcours de cet avion, je trouvais idéal de le donner à une école d'enseignement qui est la plus grande école en Amérique du Nord; qui permet à tous les techniciens d'apprendre sur cet avion. J'espère encourager d'autres entrepreneurs au Québec à aider nos établissements d'enseignement, pour avoir toujours la meilleure relève, peu importe le domaine. Si on peut aider le réseau de l'éducation, c'est un grand avantage. » 

Cette nouvelle vocation éducative vient clore en beauté le parcours du Cessna et même boucler la boucle, car tout au long de son parcours au sein du Groupe Forget, l'avion était entretenu par un technicien diplômé de l'ÉNA. C'est maintenant la relève de l'ÉNA accompagnée de professeurs et membres du personnel passionnés, qui continueront d'en prendre bien soin, dans le cadre des activités pédagogiques de l'École.

À propos de l'École nationale d'aérotechnique 
Fondée en 1964, l'École nationale d'aérotechnique (ÉNA) du cégep Édouard-Montpetit est le plus important institut d'aérotechnique en Amérique du Nord. Son expertise s'appuie sur le savoir-faire exceptionnel de ses employés et sur ses liens étroits avec l'industrie. Ses programmes collégiaux spécialisés en Techniques de génie aérospatial (incluant le DEC-BAC en Génie aérospatial), en Techniques de maintenance d'aéronefs et en Techniques d'avionique (incluant le DEC-BAC en Avionique) sont offerts dans ses installations d'une valeur de 110 M$, qui comprennent 6 hangars abritant 38 aéronefs. 
  
Pour en connaître davantage sur le cégep Édouard-Montpetit et son École nationale d'aérotechnique, ses experts médias et ses activités, visitez le cegepmontpetit.ca/salle-de-presse, ainsi que le tableau d'honneur du Cégep pour découvrir les prix et distinctions reçus par sa communauté collégiale.

- 30 -

SOURCE : catherine.saucier@cegepmontpetit.ca | 450 679-2631 p. 2238 | cell. 514 297-2855 | Communications | cegepmontpetit.ca



 
NOUVEAU

Les alertes du Portail

Le Portail est fier de vous offrir un tout nouveau service d'alertes. Recevez un résumé quotidien de ce qui a été publié sur le portail, ou des notifications instantanées par courriel sur des sujets qui vous intéressent.

 
 
>> lescegeps.com/alertes
 
 

 




Les partenaires du Portail