Nouvelles

Cégep Marie-Victorin

Une délégation de la Chaire UNESCO prend part au 30e anniversaire du Programme UNITWIN/Chaires UNESCO

Vignette photo (de gauche à droite) : William Hodgson, responsable de programme en appui au Représentant du Québec à l’UNESCO, Frédérick Armstrong, cotitulaire de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison (Cégep Marie-Victorin), Shin Koseki, titulaire de la Chaire UNESCO en paysage urbain (Université de Montréal), Liette Vasseur, titulaire de la Chaire UNESCO Community Sustainability: From Local to Global (Brock University), Michel Bonsaint, représentant du gouvernement du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l'UNESCO, Julie Hautin, titulaire de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison (Cégep Marie-Victorin) et Richard Hotte, titulaire de la Chaire UNESCO en système intelligent d'apprentissage repensé pour tous (TÉLUQ). Le groupe se tient devant Debouttes!, oeuvre de l'artiste québécoise d'origine française et anishinaabe Caroline Monnet, première œuvre québécoise ajoutée à la collection de

Les 3 et 4 novembre dernier, une délégation composée de Julie Hautin, titulaire de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison du Cégep Marie-Victorin, et de Frédérick Armstrong, cotitulaire de la Chaire, s’est rendue au siège de l’UNESCO, à Paris, afin d’assister à la conférence internationale « Transformer les savoirs pour des futurs justes et durables », dans le cadre de la célébration du 30e anniversaire du Programme UNITWIN/Chaires UNESCO. Étaient aussi réunies à cet événement les personnes titulaires et représentantes de plus de 150 chaires provenant de plus de 50 pays.

Objectifs de cette conférence

Les objectifs de cette conférence étaient d’une part de reconnaître les réalisations des trente dernières années, tant collectivement que par les membres individuels du réseau, et d’autre part de stimuler une plus grande coopération interdisciplinaire en impulsant de nouveaux programmes communs de recherche, d’éducation et de prospective.

Lors de ce séjour, les personnes représentantes du Cégep ont eu l’opportunité de discuter de l’importance de l’éducation en prison et des défis qui se posent aux étudiantes et étudiants incarcérés à travers le monde. Ce fut aussi une occasion favorable d’assister à de nombreuses présentations sur le thème de la conférence, de même qu’à la conférence plénière prononcée par le Professeur Achille Mbembe de l’Université Witwaterstrand à Johannesburg.

Mme Hautin et M. Armstrong espèrent, pour la suite des choses, solidifier leur relation avec la Commission canadienne pour l’UNESCO et d’autres Chaires du Canada, tout en continuant d’étendre leur réseau de contacts à l’international.

l’UNESCO.

Source : Catherine Daviau

-30-

Conseillère en communication numérique

514 325-0150, poste 2091 / catherine.daviau@collegemv.qc.ca

 

6 décembre 2022