Articles

Pour le Portail du réseau collégial et son fondateur Alain Lallier

Mission accomplie

En 2006, l’ex-directeur du Cégep du Vieux Montréal, Alain Lallier, eut l’idée d’un portail de nouvelles coopératif qui permettrait de faire rayonner les projets inspirants menés à travers le réseau collégial. Depuis 14 ans, le Portail du réseau collégial a publié 24 000 nouvelles, 113 infolettres et 850 articles, lus par des dizaines de milliers de personnes par année. Retour sur l’histoire d’un projet hautement rassembleur. 

Alain Lallier a une connaissance exceptionnelle du réseau collégial. Sa carrière a jalonné l’histoire des cégeps. D’abord professeur de philosophie à partir de 1970, il a fait carrière plus de 30 ans dans le réseau collégial notamment comme directeur de deux établissements collégiaux. À l’occasion du 40e anniversaire des cégeps, il a eu l’idée de créer un média indépendant pour faire mieux connaître les réalisations des personnels du réseau.

Alain Lallier

« J’observais que les cégeps étaient souvent remis en question, entre autres par des partis politiques qui souhaitaient qu’on les abolisse. Dans les journaux, on ne parlait pas des cégeps, et quand on en parlait, c’était quand il y avait une grève ou quand ça allait mal. Fort de ce constat, je me suis dit qu’il fallait investir les médias numériques en mettant en valeur tout ce qui se fait de bien dans les cégeps », relate Alain Lallier.

« Dans les journaux, on ne parlait pas des cégeps, et quand on en parlait, c’était quand il y avait une grève ou quand ça allait mal. » Alain Lallier

Présenté pour la première fois au Regroupement des ex-directeurs de cégeps, le projet a rapidement été adopté par la Fédération des cégeps, d’abord soutenu financièrement par le ministère de l’Éducation et les directions des collèges. Au tournant de l’année 2008, l’organisme indépendant, à but non lucratif, était doté d’un conseil d’administration. Le Portail du réseau collégial était né.

En 14 ans, Alain Lallier a rassemblé avec assiduité et bienveillance un nombre impressionnant d’acteurs du réseau collégial. Un tour de force qu’il a pu réaliser grâce au soutien de Marie Lacoursière, ex-responsable de programmes au Cégep du Vieux Montréal et membre fondatrice du Portail. « J’ai toujours été impressionnée par l’empressement des gens du réseau à répondre à nos demandes d’entrevues. Ils sont contents de nous parler de leurs projets et de leurs réalisations », relate-t-elle.

Marie Lacoursière

Soulignons également tout le travail accompli par Michel Boisvert autour de la mise sur pied du Portail du réseau collégial. L’ex-directeur des communications au Cégep du Vieux Montréal est malheureusement aujourd’hui décédé.

Un média fédérateur

Les fondateurs du Portail du réseau collégial ont voulu rassembler autour d’une même table l’ensemble des intervenants du réseau collégial. « On est contents d’avoir réuni plusieurs partenaires, incluant des intervenants à la fois patronaux et syndicaux pour poursuivre le même objectif qui est de valoriser le réseau collégial », reconnaît Alain Lallier.

Yvan O’Connor, directeur général du Cégep de Granby et président du conseil d’administration du Portail, abonde dans le même sens. « C’est un outil qui fédère. C’est bien plus qu’une entité qui appartient aux 48 cégeps publics et aux 27 collèges privés du Québec. Alain a été capable de rassembler non seulement les directions des cégeps publics et privés, mais les syndicats, les centres de recherche, la Fédération des cégeps ainsi que plusieurs organismes partenaires du réseau », énumère-t-il.

Yvan O'Connor

Il souligne tout le travail réalisé par Alain Lallier dans les dernières années pour offrir au réseau collégial une fenêtre sur ses activités. « Alain a été visionnaire. Alain c’est une personne qui ne compte pas son temps, qui est toujours diplomate, très réfléchi et qui prend le temps de bien faire les choses. Il n’y a jamais eu d’articles de controverse. Il a su doser, trouver l’équilibre, dans le ton des articles parus depuis les débuts, sans perdre de vue l’objectif premier du Portail qui est de rassembler », souligne Yvan O’Connor.

Un média qui valorise le réseau

Dès ses débuts, l’équipe du Portail a choisi de mettre en valeur les réalisations des étudiants, des enseignants et des professionnels du réseau. Des réalisations inspirantes, parfois exceptionnelles, qui passent souvent sous le radar des médias traditionnels.

« Si on regarde nos infolettres, il y a un grand souci de donner la parole aux gens qui font des choses intéressantes qui ont des retombées dans le réseau. C’est important de mettre en valeur ceux et celles qui en font un peu plus qu’enseigner, comme les publications de livres par exemple », remarque Alain Lallier.

L’idéateur du Portail du réseau collégial a aussi voulu mettre en valeur l’importance des centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT), encore peu connus et ce, même dans le réseau collégial. « Au Portail, on a écrit une trentaine d’articles sur les CCTT du réseau, qui représentent plus de 2000 enseignants et chercheurs. En se dotant d’équipement à la fine pointe de la technologie, ils ont contribué à garder l’enseignement à jour et à le bonifier continuellement. Le volet recherche est un joyau extrêmement important dans le réseau des cégeps », reconnaît Alain Lallier.

« On est contents d’avoir réuni plusieurs partenaires, incluant des intervenants à la fois patronaux et syndicaux pour poursuivre le même objectif qui est de valoriser le réseau collégial. » Alain Lallier

Roger Sylvestre

À travers la publication d’articles de fond sur une variété de thématiques reliées à l’enseignement collégial, le Portail permet de conserver des traces de ce qui se fait dans le réseau. Roger Sylvestre, ex-président du conseil d’administration du Portail et ex-directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe y voit une volonté de garder vivante l’histoire des cégeps. « Depuis 14 ans, le Portail constitue une base de données et d’information sur le réseau collégial. Autrement, un certain nombre de connaissances auraient été perdues. Je pense que le Portail est important pour la pérennité de l’information sur le réseau collégial et pour la postérité du réseau », affirme-t-il.

Un recueil des bonnes nouvelles

Au fil des ans, le Portail a su gagner la confiance non seulement des directions de cégeps, mais des professionnels des communications du réseau. Le Portail est aujourd’hui reconnu comme un outil dont s’est doté le réseau collégial pour relayer les nouvelles issues de ses établissements. Judith Laurier, directrice des communications à la Fédération des cégeps et membre du conseil d’administration du Portail du réseau collégial, reconnaît ce rôle positif joué par le Portail.

Judith Laurier

« Je suis arrivée sur le CA en 2012. Il y avait Alain qui était passionné de ce qu’il faisait, et Michel Boisvert, son acolyte. Ils portaient le Portail à bout de bras. Je leur lève mon chapeau. Si ce n’était pas du Portail, malgré tous les bons communiqués de presse que les spécialistes de communications des cégeps propagent tous les jours, on n’aurait pas la même visibilité. Le Portail est comme un recueil de toutes ces bonnes nouvelles-là », souligne la directrice des communications.

Thérèse Lafleur

Thérèse Lafleur, ex-conseillère en communication au Cégep Limoilou et rédactrice pour le Portail du réseau collégial, abonde dans le même sens. « Aujourd’hui, le Portail est consulté par le personnel du ministère de l’Enseignement supérieur et du Conseil supérieur de l’éducation. Alain a toujours œuvré dans l’intérêt de l’enseignement supérieur par la valorisation des personnes, des projets et des institutions », résume l’ex-conseillère en communication.

Par Élise Prioleau, Portail du réseau collégial